Domaine Jaeger Defaix – BURGHOUND.COM – Allen Meadows – Octobre 2014

Burghound.com Allen Meadows

Les vins blancs :

2013 Rully “Les Cloux”: ici aussi on trouve juste assez de soufre pour entraver l’expression du nez mais là encore le fruit sous-jacent apparaît frais et mûr sur fond de boisé subtile. Les saveurs moyennes, légèrement minérales sont brillantes et intenses, et mènent à une finale pure et sèche aussi, mais plus profonde. (88-91)/2018+
2013 Rully “Rabourcé”: Le boisé, discret permet d’apprécier les arômes très purs et frais de poire, d’agrume et de senteurs florales. Les saveurs moyennes délicieuses sont extrêmement intenses et très minérales, et possèdent une bonne densité de milieu de palais, le tout enveloppé en une finale pure, citronnée et sèche qui échappe de justesse à l’austérité. (89-91)/2019+
2012 Rully “Les Cloux”: Un nez mûr apporte également un soupçon d’exotisme aux arômes principaux de fruits du verger blancs et jaunes, équilibré par un boisé léger. La sensation en bouche est là encore très ronde et généreuse et les saveurs légèrement plus concentrées sont plus volumineuses ; la finale est relevée par l’acidité citronnée sur la fin de bouche équilibrée et longue. 89/2017+
2012 Rully “Rabourcé” : Une fois de plus on trouve une touche tropicale au nez de fruits du verger mûrs, en particulier la poire, et des soupçons d’agrume. Les saveurs opulentes et exceptionnellement riches sont également volumineuses, et débordent d’extrait sec avant de se terminer en une longue finale équilibrée où une touche de citron amer se détache. 90/2017+

Les vins rouges :

2013 Rully : Un nez frais et éclatant comprend des senteurs de violette et de prune avec des soupçons d’épices douces à l’arrière plan. On a de l’énergie et du détail mais la présence de gaz rend la matière sous-jacente un peu plus difficile à juger; cependant la maturité phénolique est bien là. (87-89)/2017+
2013 Rully “Préaux” : ici le nez est similaire même si légèrement plus complexe, et les saveurs vives, détaillées, délicieuses et profondes s’attardent davantage, mais à nouveau le gaz rend l’évaluation difficile. (88-90)/2018+
2013 Rully “Clos du Chapitre” : une réduction importante écrase complètement le fruit. Les saveurs, délicieuses, riches et plus profondes, restent encore en arrière, enveloppées en une finale qui s’attarde agréablement. Il méritera quelques années pour s’étoffer et s’harmoniser. (88-91)/2019+
2012 Rully : Un nez mûr et très typé pinot de senteurs de différentes baies rouges s’affiche sur fond de nuances de terre et de boisé discret. Les saveurs délicieuses sont vives, opulentes et rondes avant de s’achever en une finale suffisamment persistante. A noter que ce vin peut être consommé jeune. 87/2017+
2012 Rully “Préaux” : Bien que le fruit semble mûr, on a une très légère touche de réduction et il est recommandé de décanter quelques minutes. Comme c’est souvent le cas, c’est plus concentré et plus raffiné que le Rully village, avec des saveurs plus volumineuses, la finale est longue et chaleureuse. Il est délicieux et peut être consommé jeune. 88/2017+
2012 Rully “Clos du Chapitre” : Des arômes mûrs et frais de groseille s’associent à des soupçons de terre, d’épice et de nuances boisées. Le caractère épicé se prolonge sur les saveurs légèrement rustiques qui font ressortir la minéralité qui élève la finale délicieuse et complexe où le boisé refait surface. Il plaira sans aucun doute à ceux qui apprécient l’influence du caractère boisé. 89/2018+

Pour toute information : domaine.jaeger.defaix@vden.fr

Ou par téléphone au : +33 (0)4 27 10 83 73

Publié par admin le 12 décembre 2014

Étiquettes : ,

[hupso]