Domaine Bernard Defaix – BURGHOUND.COM – Allen Meadows – Octobre 2015

Burghound.com Allen Meadows

Didier Defaix décrit le millésime 2014 comme un millésime qui « a produit des vins ultra classiques, qui, d’un point de vue du style, ne pouvaient être plus différents de leurs homologues de 2013. La saison a bien commencé mais en un sens c’était trop beau pour la floraison car les températures sont montées en flèche ce qui a engendré une coulure importante. Les conditions qui ont suivi au cours de l’été n’étaient pas vraiment satisfaisantes mais elles  sont devenues idéales un mois avant les vendanges. Toute l’eau que les vignes ont emmagasinée pendant l’été a permis au raisin de mûrir rapidement et nous avons commencé à vendanger le 17 septembre avec un temps idéal. On a pu couper le raisin tranquillement et soigneusement, sans risque de mauvais temps, et cela nous a permis d’attendre et de vendanger chaque parcelle à maturité optimale. Les rendements étaient moyens mais nous n’avons pratiquement pas eu à trier car le fruit était très sain avec de bons alcools potentiels, compris entre 12 et 13%. Etonnamment, les acidités n’étaient pas différentes comparées à celles de 2013, cependant, après dégustation, les vins sont tout à fait différents. Les fermentations alcooliques ont eu lieu rapidement mais les fermentations malolactiques furent très lentes et pour la première fois depuis 2010 nous avons fait quelques bâtonnages. En fait j’irai jusqu’à dire que l’élevage a été plus important en 2014 qu’en  2013. Globalement j’aime beaucoup les 2014 et je pense que ceux qui apprécient les Chablis au style classique les aimeront aussi ». Les 2013 en bouteilles, revus ci-dessous, sont des vins délicieux qui pourront se boire jeunes mais gagneront à vieillir un peu. Ils ont été mis en bouteille entre février et mars 2015.

2014 Petit Chablis : (du hameau de Milly). Un nez expressif mêle des notes d’iode et d’air marin avec d’autres de fruits jaunes. Les saveurs granitées, rondes et exquises sont très riches, et présentent une salinité évidente sur la finale délicieuse. Il peut se boire quasiment dès maintenant. 87/2016+
2014 Chablis : (provenant de 4 communes différentes). Un nez mûr mais néanmoins frais affiche des notes d’arômes de fruits blancs et jaunes qui sont généreusement bordés d’éléments typiquement Chablis. Comme pour le Petit Chablis on a une texture agréable sur les saveurs couvrant le palais, qui s’achèvent en une finale sèche, pure et bien proportionnée. Celui-ci devrait également bien se boire jeune. 88/2017+
2014 Chablis Vieilles Vignes : (vieille vigne de plus de 45 ans, 20% en fûts pas neufs, et pas de stabilisation au froid). Le bois est présent sans s’imposer au nez, moins expressif, et qui offre des notes légèrement exotiques d’écorce d’orange, de pêche blanche et d’algue. Comme c’est souvent le cas, les saveurs moyennes de milieu de palais sont plus denses et volumineuses, qui débordent d’extrait sec sur la finale granitée et persistante, où apparaît un soupçon de brioche. (88-90)/2018+
2014 Chablis “Les Lys”: (10-15% en fûts). Ici encore on note le boisé au nez réduit, où le fruit paraît mûr. La sensation au palais des saveurs moyennes est plus délicate que celle du Vieille Vigne mais pas aussi concentrée, toute enveloppée en une finale minérale où à nouveau le boisé refait surface. Il devrait se boire jeune mais mériterait malgré tout 4 à 6 ans de cave. (89-91)/2019+
2014 Chablis “Vaillons”: (Presque tout sur Vaillons avec un peu de Séchet). Une fois encore le traitement du bois est suffisamment présent pour être mentionné, encadrant les senteurs légèrement exotiques de fruits jaunes secs. Les saveurs moyennes , très denses, enveloppent le palais d’extrait sec pour s’achever en une finale minérale et saline où une touche de citron amer est perceptible. /89-92)/2020+
2014 Chablis “Côte de Léchet”: Une empreinte modérée de fut de chêne chauffé est bien présente sur le nez agréable qui affiche des notes de rivage, de coquille d’huître, de zest de mandarine et de citron. Les saveurs, assez denses, sont riches et volumineuses, et « respirent » la minéralité sur la finale pure et sèche, où les agrumes refont surface. Il est succulent et devrait bien se boire  jeune mais aussi après quelques années de cave. (89-92)/2020+
2014 Chablis “Côte de Léchet – Réserve”: (vignes de 50 ans, 40% de fûts pas neufs) Comme c’est souvent le cas avec cette cuvée, le boisé est plus marqué et dans ce cas précis, il concurrence les arômes légèrement plus mûrs d’écorce d’orange, d’abricot, de pêche blanche et de nuances subtiles d’iode. Les saveurs riches et mêmes opulentes, sont également dotées d’une concentration délicate de milieu de palais grâce à  l’extrait sec abondant qui amortit l’acidité. Ce vin,  juteux et malgré tout minéral devrait bien se boire jeune. (89/92)/2020+
2014 Chablis  – Bougros : Ici le boisé est plus subtil avec moult éléments typiques Chablis, ajoutant de l’ampleur aux éléments de fruit vert. Comme c’est souvent le cas avec un Bougros typique, on a des saveurs tendues et puissantes, dotées de poids et de volume, et qui délivre  profondeur et longueur sur la finale bien équilibrée. Celui-ci méritera 6 à 8 ans de cave. (91-93)/2021+
2013 Chablis – Vieilles Vignes: (vieille vigne de 45 ans, 20% en fûts pas neufs, et pas de stabilisation au froid). C’est mûr au point de révéler un soupçon d’exotisme sur le nez imprégné de fruits blancs et jaunes, équilibré par juste ce qu’il faut de bois. On a même une meilleure densité de milieu de palais et une pointe d’acidité pour garder les saveurs succulentes et même onctueuses équilibrées sur la  finale pure, sèche et rafraîchissante où une touche saline refait surface. A noter qu’il peut aisément s’apprécier jeune. 88/2018+
2013 Chablis “Les Lys”: (10-15% en fûts).
Le nez, exceptionnel de fraîcheur, offre un étalage de fruits jaunes, de bassin de marée, d’écorce d’agrume et de touches florales. Ici encore les saveurs moyennes, délicieuses et précises sont très riches, et exsudent une belle minéralité sur la finale juteuse, presque charnue. Ce n’est pas Le Lys classique mais il est attirant à sa façon. 89/2018+
2013 Chablis “Vaillons”: (Presque tout sur Vaillons avec un peu de Séchet et Les Lys). Il est également agréablement frais, avec des notes de fleurs mûres, d’agrume et de poivre, qui affichent en arrière plan des touches de brioche et de fruit exotique. Comme c’est presque toujours le cas, il est plus riche et plus puissant que Les Lys, avec beaucoup d’extrait sec couvrant le palais, qui ajoute du poids à la finale généreuse et un peu sèche. Il pourra évoluer avec quelques années de cave, mais il est certainement encore délicat aujourd’hui. 89/2018+
2013 Chablis “Côte de Léchet”: On a suffisamment de soufre résiduel pour suggérer de le décanter si vous souhaitez ouvrir une bouteille jeune. Par ailleurs, le nez est composé de notes de réduction minérale accompagnée de soupçons de fruits exotiques jaunes, d’iode et d’agrume. Les saveurs moyennes, minérales et opulentes ont un bon volume et de l’énergie, et possèdent une superbe intensité sur la finale complexe et saline. Ce n’est pas un exemple classique du vignoble compte tenu des fruits exotiques, c’est toutefois très séduisant. 90/2018+
2013 Chablis “Côte de Léchet – Réserve”: (vignes de 50 ans, 40% de fûts pas neufs) Comme c’est typiquement le cas, le boisé est plus marqué que sur la cuvée classique, avec aussi suffisamment de soufre pour justifier de décanter. Il y a une concentration en milieu de bouche et une richesse exceptionnelles qui couvrent le palais d’extrait sec, le tout enveloppé dans une finale assez sèche et longue. 91/2018+
2013 Chablis – Bougros:  Ici aussi, le nez offre des notes variées de chèvrefeuille, de poire, de pêche blanche et d’algue. Les saveurs charpentées, intenses et musclées sont extrêmement intenses, et débordent d’extrait sec qui enveloppe la bouche sur la finale puissante et admirablement longue. Malgré ce sentiment de puissance, il reste délicat et précis dans le contexte de l’appellation. 91/2020+

Pour toute information : domaine.bernard.defaix@vden.fr

Ou par téléphone au : +33 (0)4 27 10 83 73

Publié par admin le 25 décembre 2015

Étiquettes : ,

[hupso]