Château de la Selve : Guide des vins en biodynamie 2016

guide des vins en biodynamie 2016

« Nous avons débuté le domaine en 2002 et converti de suite le vignoble en bio dans le but de respecter nos terroirs. En 2006/2007, nous voulions aller plus loin dans l’expression de la minéralité et du terroir et l’agriculture bio ne suffisait pas. Nous nous sommes convertis en biodynamie. La biodynamie, c’est le respect de l’équilibre de la plante et de la terre. Elle apporte aux vins une énergie, une minéralité par l’équilibre de la matière première. Elle apporte également une vibration, une caisse de résonance de son terroir – terre, ciel et homme qui le travaille. »

Madame De 2014 – 2 coccinelles. Très beau travail. Vous avez dit « Minéralité » ? De la robe jaune pâle s’élève un nez de fleurs blanches, fruits blancs, minéralité. L’attaque est vive, puis la bouche savoureuse déroule sa matière riche, dense, avec beaucoup de franchise et de bonheur. Bel équilibre. Jolie finale aux accents acidulés et … minéraux.

Saint Régis 2014 – 3 coccinelles. Très beau flacon. Le plaisir. Paré de jaune pâle aux reflets dorés, le nez aromatique exhale d’élégants arômes de fruits blancs, fleurs blanches, touches mousses, fumé. La bouche, charmeuse, gouleyante, est en totale harmonie, avant de conclure avec gourmandise sur les senteurs du bouquet ponctuées par une fine note de noble amertume. Bel équilibre.

Maguelonne 2014 – 3 coccinelles. Un rosé gourmand et savoureux. Dans sa robe rose pâle, le nez délicat, charmeur, libère des senteurs de petits fruits rouges alliés à des touches fumé, musc et une jolie minéralité.la bouche tendre, gouleyante, déroule sa séduisante matière fruitée appuyée par une agréable fraîcheur qui ponctue la finale.

L’Audacieuse 2014 – 4 coccinelles. Beau rosé de gastronomie. Drapé dans son habit étincelant rose pêche, le nez racé, fin, marie dans l’élégance des senteurs de fruits blancs, fleurs blanches, agrûmes sur un joli fond de minéralité. La bouche, savoureuse, pleine, poursuit avec brio, harmonie et gourmandise la symphonie aromatique. Très belle maîtrise de l’élevage . Superbe équilibre. Longue finale désaltérante à souhait sur des notes acidulées.

Beaulieu 2011– 2 coccinelles. Jolie cuvée. Dans sa robe grenat profond aux reflets tuilés, le nez expressif exhale des arômes de fruits noirs compotés, épices, musc, humus. L’attaque est puissante, puis la bouche déroule sa matière fruitée, poivrée, soutenuepar des tanins fondus, gourmands, et une bonne fraîcheur. Finale désaltérante sur les épices.

Palissaire 2014  – 3 coccinelles. Un sudiste plein de charme. Dans sa belle robe grenat profond, le nez exhale des notes de fruits rouges et noirs bien mûrs, associées à des touches garrigue, épices, musc, minéralité. La bouche déroule une matière ample, dense, très fruitée, soutenue par des tanins très serrés et déjà veloutés et une fraîcheur agréable. La finale est longue, fruitée, très savoureuse.

Maguelonne 2013 –  3 coccinelles. Un vin plaisir. Dans sa robe saumonée quasi translucide, le nez s’offre aromatique, élégant sur des senteurs de petits fruits rouges, touche florale, fougère, minéralité. La bouche continue la partition aromatique soulignée par une agréable fraîcheur et des tanins soyeux. C’est bon, goûteux.

Solera MMXI tirage 2014 –  2 coccinelles. Étonnant viognier. Dans sa robe dorée, le nez, explosif, séduit avec son bouquet intense d’arômes fruités, floraux, épices, miel, raisins de Corinthe. A l’unisson, tout aussi étonnante, la bouche ample, onctueuse, conjugue gras et moelleux, confortés par une grande richesse aromatique qui fait la joie de la finale.

Pour info : le guide des vins en biodynamie utilise les cinq catégories suivantes :
vin honnête : 1 coccinelle
vin bon : 2 coccinelles
vin très bon : 3 coccinelles
vin excellent : 4 coccinelles
coup de cœur à l’unanimité du jury : 5 coccinelles

Pour toute information : chateau.de.la.selve@vden.fr

Ou par téléphone au : +33 (0)4 27 10 83 73

Publié par admin le 20 juin 2016

Étiquettes : ,

Share Button