Domaine les 4 Vents : Article dans le beau magazine Le Rouge & Le Blanc

rouge-et-blanc-copie

Le Domaine de Lucie ( devenu le Domaine Les 4 Vents en 2015)

Lucie Fourel s’est installée en 2006 non loin de ses parents, apporteurs de raisins à la cave de Tain-l’Hermitage. En 2007, passage en bio des 4 ha d’origine puis, en 2010, sortie de la cave coopérative et création du domaine de Lucie. En 2013, arrivée de Nancy, jeune sœur de Lucie, et, en 2015, départ à la retraite des parents, donc apport de 6 autres hectares pour atteindre la taille actuelle de 10 ha, dont 9 ha en rouge et 1 ha en blanc, répartis sur cinq îlots. Le domaine change alors de nom et devient le Domaine Les 4 Vents. Outre les parents, les deux sœurs et deux personnes travaillent à temps plein sur le domaine. Seuls 4,5 ha sont actuellement vinifiés sur place, le restant est pour l’instant revendu, en attendant de tout pouvoir vinifier.

Les sols sont travaillés, et Lucie est particulièrement attentive à l’aération des ceps avec un épamprage soigneux, afin d’éviter les éventuels départs de pourriture et autres maladies. Les vinifications sont réalisées en levures indigènes avec une faible protection en souffre.

Le domaine possède plusieurs parcelles, dont certaines à fort potentiel et, compte tenu de l’agrandissement récent de la surface, la composition des cuvées va évoluer quelque peu. A titre d’exemple, « Les Saviaux« , sur sol sablo-limoneux à forte implantation racinaire entre Tain et Mercurol, sont désormais assemblés avec les vignes de « La Rage« , sur sols sableux-siliceux aux remontées d’argile, situées à la Roche-de-Glun, pour former la cuvée des 4 Vents. Celle-ci, dégustée en élevage au domaine dans plusieurs types de contenants, semble prometteuse. Les cuvées actuelles d’entrée de gamme, « Les Pitchounettes » blanc et rouge sur le fruit, et « Saint Jaimes« , plus structurées, perdurent, mais d’autres cuvées sont en gestation en fonction du parcellaire actuel ou futur. Nous sommes également curieux de goûter l’assemblage définitif d’une nouvelle cuvée de blanc à venir, avec notamment des marsannes issues de la parcelle de « La Rage« , très prometteuses. Si Lucie Fourel, jeune femme dynamique de 39 ans, bonne communicante, mère de 3 jeunes enfants et compagne d’un vigneron de Saint-Joseph, arrive à atteindre ses objectifs d’organisation interne, gageons que ce jeune domaine continuera de faire parler de lui dans les prochaines années !

 

Les Saviaux 

Vignes d’une trentaine d’années situées sur le sud de l’appellation, à la Roche-de-Glun, au lieu-dit « Les Saviaux », sur un sol sablo-limoneux, avec des galets roulés. Sélection parcellaire de 30hl/ha, vendange entière, peu d’interventions, levures indigènes, ni collage, ni filtration.

14/20 ( noté de 13 à 15)

Quelques avis divergent, mais la plupart des dégustateurs ont noté un « terroir » avec beaucoup de fraîcheur, d’autres ont perçu un nez de « feuilles froissées » et une belle aromatique (compote de fruits rouges). En bouche, une extraction de matière adéquate, laissant place à des tanins présents mais frais. Un vrai style. Dommage que cette cuvée n’existe plus en tant que telle, mais elle est appelée à renaître sous une autre forme !

Pour toute information : contact@vignerons-de-nature.fr

Ou par téléphone au : +33 (0)4 27 10 83 73

Publié par Laurie le 2 février 2017

Étiquettes : ,

Share Button